Ami de l’égalité
Accueil du site > Problèmes de la paix > Le pacifisme, concrètement > Respecter l’espoir des poilus d’avoir fait la der des der (...)

Respecter l’espoir des poilus d’avoir fait la der des der !

dimanche 1er avril 2012, par Jean-Pierre Combe

contre la célébration annuelle unique de toutes les guerres et contre l’hommage annuel unique à tous les soldats morts à la guerre

- Non ! Le 11 novembre, non plus qu’aucune autre date, ne peut servir à célébrer toutes les fins de guerre, ni tous les soldats morts à la guerre !

- Chaque guerre prend une place particulière dans l’histoire de l’humanité, et chacune apporte à cette histoire un sens, une signification qui lui sont propres.
- Nous avons besoin de toutes ces significations différentes pour comprendre l’histoire de nos guerres et pour progresser vers leur bannissement, vers la paix.
- Commémorer une seule fois par an en une seule journée toutes les guerres et tous les soldats morts à la guerre reviendrait à admettre que les guerres sont fatales pour l’éternité, à nier toute possibilité d’une vie politique pacifique, à faire barrage aux efforts des peuples pour donner à la paix un fondement solide : ce serait une trahison, ce serait trahir l’espoir que les Poilus ramenaient des tranchées, d’avoir fait la der des der.
- Nous demandons à tous les élus du peuple et au gouvernement de notre pays d’abroger, d’annuler toutes les lois et règlements qui proposent, préparent ou instaurent une journée unique de célébration de toutes les guerres et de tous les soldats qui y sont morts.
- Gros-Chastang, le 30 mars 2 012

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0